D’une écriture empreinte de fausse naïveté, de mots simples mais créant des surprises langagières, des juxtapositions graphiques ou lexicales, Pierre Soletti développe une poésie sans cesse animée, revendiquant de maltraiter la langue, à l’image du «poète agité» comme il est souvent présenté.

magali brazil ‒ maison de la poésie de nantes


 

 

 

Biscuit de songe      Je gratte      Urgent      C'est la vie     Chant de guerre      Tourne disque       Je dirais que j'ai raté le train       D.DRONE         Où tu vas ?       Stratus varius     Bulles       Partitures 1       Des signes binaires